Pensées d’un Chevalier

 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
   www.oslj.org Index du Forum » Items of interest
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Administrator



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 118
Localisation: Grand Chancery

MessagePosté le    Sujet du message Répondre en citantTrouver tous les messages de %s




L’autre jour, j’ai rencontré un Chevalier que je ne connaissais pas. Il était de grande taille, avait un regard direct, clair, plein de force et d’intelligence. Il dégageait une impression de franchise, d’intégrité, de justice, il respirait le bonheur, homme de probité, juste comme nous le souhaiterions pour nous-mêmes et pour tous nos Confrères. Comme je l’interrogeais sur tant de sagesse et sur les vertus de la Chevalerie, et que je m’étonnais de son aura de bonheur, il me dit :

Souviens-toi, mon Confrère, souviens-toi Chevalier :
- que le bonheur demande de l’intelligence, et tu en as,
- que tu vis dans une "méritocratie" et qu'il n'est donné qu’à ceux qui le
méritent, et tu en es,
- qu’il veut être conquis par le cœur, et tu en as,
- qu’il exige tolérance, compréhension et amour, et tu en as,
- qu’il demande des larmes et de la tendresse, et tu en as,
- qu’il demande de donner d’abord, et tu le peux,
- qu’il n’aime ni l’égoïsme, ni l’ignorance, c’est pourquoi tu le trouveras,
- qu’il ne vient pas d’ailleurs mais qu’il se cache au plus profond de toi-
même, et tu le trouveras.

Souviens-toi aussi, mon Chevalier, me dit-il :
- que la vie a ses réalités que les rêves ne sauraient contourner,
- que la perfection n’existe pas,
- qu’il faut comprendre et se faire comprendre,
- qu’il faut être juste, qu'il faut respecter et défendre les faibles,
- qu’il ne faut juger ni trop vite ni trop tôt,
- que les relations sincères sont difficiles et rares, qu'elles sont affaire de cœur et de confiance,
- que l’orgueil s’y oppose et que la sensibilité et la bonne volonté en sont les clés,
- qu’il faut être fort au bon moment,
- qu’il faut être tendre quand le coeur le demande,
- qu’il faut résister aux ignorants et aux orgueilleux,
- qu’il faut aimer la vie reçue, car c’est un don merveilleux dans le plus grand des spectacles.

Souviens-toi, mon Chevalier, me dit-il encore :
- qu’il faut en profiter mais pas en abuser,
- qu’il faut la respecter, sinon elle se venge,
- qu’il faut la découvrir avec l’âme, les sens et l’esprit,
- qu’il faut continuer d’apprendre et de se développer,
- qu’il faut être généreux de cœur, patient et sensible,
- que c’est par la sensibilité que s’apprennent les choses et que se découvre le bonheur,
- que l’ambition est nécessaire mais qu’elle peut être mauvaise conseillère,
- qu’il faut d’abord écouter mais que nous avons aussi le droit d’être entendu,
- que l’effort est exactement ce dont nous avons besoin,
- qu’il faut être des hommes,…de vrais Chevaliers, et que ce n’est pas facile,
- que si l’on nous permettait de vivre notre vie sans rencontrer d’obstacles,
• nous serions limités et malheureux,
• nous ne pourrions pas être aussi forts que nous le sommes,
• nous ne pourrions jamais nous réaliser.

Vis donc ta vie sans peur, affronte tous les obstacles et démontre que tu peux les surmonter par toi-même, m’a-t-il dit. Tu es Chevalier, cela veux dire que tu es en même temps :
- combattant,
- procureur,
- avocat,
- juge,
- hospitalier,
- prêtre,
- et Sage.

Mais souviens-toi aussi,
- que si un jour tu trouves la vie trop dure, trop injuste,
- que si son fardeau devient trop lourd,
- que si tu as du chagrin,
- que si tu as envie d’épancher ton cœur,
- que si tu as besoin de conseils,
- que si tu as besoin d’aide, tous tes Confrères seront toujours là. »

Et comme nous parlions des difficultés de la vie, il me raconta :

« Il était une fois un Confrère avec un caractère difficile. Son Chevalier lui donna un sachet de clous et lui dit d'en planter un dans la barrière du jardin chaque fois qu'il perdrait patience ou qu’il se disputerait avec quelqu'un.

Le premier jour, il en planta 37 dans la barrière. Les semaines suivantes, il apprit à se contrôler, et le nombre de clous plantés dans la barrière diminua jour après jour: il avait découvert que c'était plus facile de se contrôler que de planter des clous.

Finalement, arriva un jour où le Confrère ne planta aucun clou dans la barrière. Alors il alla voir son Chevalier et il lui dit que, pour ce jour-là, il n'avait planté aucun clou.

Le Chevalier lui dit alors d'enlever un clou dans la barrière pour chaque jour où il n'aurait pas perdu patience. Les jours passèrent et finalement le Confrère pu dire à son Chevalier qu'il avait enlevé tous les clous de la barrière.

Le Chevalier conduisit le Confrère devant la barrière et lui dit: « mon cher Confrère, tu t'es bien comporté, mais regarde tous les trous qu'il y a dans la barrière. Elle ne sera jamais comme avant. Quand tu te disputes avec quelqu'un et que tu lui dis quelque chose de méchant, tu lui laisses une blessure comme un de ces trous. Tu peux planter un couteau dans un homme et après le lui retirer, mais il restera toujours une blessure. Peu importe combien de fois tu t'excuseras, la blessure restera. Une blessure verbale fait aussi mal qu'une blessure physique. Tu ne pourras jamais rattraper la flèche lancée. »

Préserves-en tes Confrères et tes amis car ils sont des bijoux rares qui te font sourire et t'encouragent. Ils sont prêts à t'écouter quand tu en as besoin. Ils te soutiennent et t'ouvrent leur cœur.

Montre à tes Confrères et à tes amis combien tu les aimes. Ne permets pas qu'un petit différend abîme une grande amitié. Ne les juge pas à travers leurs reproches. Un des bonheurs de la vraie Chevalerie, c'est de savoir à qui confier un secret.

- Donne à tes Confrères plus que ce qu'ils attendent et fais-le avec goût,
- lorsque tu dis "je t'aime", dis-le sérieusement,
- lorsque tu dis "je suis désolé", regarde l’autre dans les yeux,
- émerveille-toi des lois qui régissent les choses et la nature,
- ne réduis pas ta vie à une seule dimension, à une seule pensée, à une seul rêve.

N’oublie pas que la foi, victoire de l’esprit et de la sagesse sur la matière, ne peut être due qu’à la seule matière, Ne te mutile pas de ta conscience et de ta liberté, ne te prive pas de la saine réflexion et de la saine mesure, ne te soumets pas à l’injustice.

La logique du cœur est celle qui fait du bien aux autres. Ne te moque pas de leurs rêves car c’est une façon de vivre la vie, et la tienne pourrait s’abîmer. N’oublie jamais la réalité du monde sensible.

L’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint Lazare de Jérusalem, son histoire et tes Confrères t’ont donné tous les outils dont tu as besoin pour te connaître toi-même, pour connaître les autres, pour explorer la foi, les mythes et progresser vers la lumière. La lumière brillait dans les ténèbres, mais les ténèbres, le monde, ne l'ont pas reconnue : sois vigilant ! mais ne t’y brûle pas comme le papillon fou, car la vérité trouvée n’est déjà plus la vérité.

Souviens-toi, mon Chevalier : notre croix de Chevalier est notre forteresse, notre guide qui nous donnera la liberté si nous l'écoutons, si nous la comprenons, car la liberté se paie. Être libre c’est agir plutôt que réagir, à vous tous de décider.

Un Chevalier se comporte ainsi, et c'est pourquoi je crois en ces lignes :
- nous sommes ici pour donner, et non pour recevoir,
- nous sommes ici pour aimer, et non pour être aimé,
- nous sommes ici pour comprendre, et non pour être écouté,
- nous sommes ici pour nous battre pour, et non pour nous battre contre ».

Il me dit alors, « je sais que tout cela est difficile ! C'est pourquoi je ne te demande qu'une seule chose dans le futur. Soit plein de courage et n'ai pas peur de faire toutes ces choses... Soit un bon Chevalier ! ».

Alors que notre conversation touchait à sa fin, je fermi les yeux. Et comme je l’écoutais avec grande attention, les yeux fermés, et que je m’étonnais de tant de foi profonde et de tant de sagesse, de tant de force et de tant beauté, je me retournai, il avait disparu…

Je me suis alors demandé si ce Chevalier et Confrère avait vraiment existé, et sinon, est-ce qu’il existerait jamais…


Pensées d’un Chevalier


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
   www.oslj.org Index du Forum » Items of interest Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Thème myApple v2.0.1 créé par myTemplate